Différence de traitement entre affiliés des différentes organisations syndicales à l’administration communale et au CPAS de La Louvière

La CSC services publics tient à faire part de son mécontentement concernant la gestion plus qu’approximative de la transmission d’informations en rapport avec le plan canicule.

En effet, nous apprenons que, seule, une partie du personnel a été avertie des mesures prises par l’administration, et ce, par l’intermédiaire d’un membre du personnel proche du pouvoir politique. Cela est inacceptable.

Nous demandons à ce que le pouvoir politique ne gère uniquement que la politique de l’administration.

Quant au Directeur général, il lui est demandé, qu’à l’avenir, l’ensemble du personnel soit prévenu en temps et en heures des mesures prises. Ces mesures doivent bien évidemment être valables pour l’ensemble des catégories de personnel.

Nous souhaitons que la CSC services publics soit considérée comme un partenaire à part entière.

A l’avenir, en cas de non-respect de cette mise en garde, la CSC services publics couvrira toute action que le personnel déciderait de mettre en place.

Eric DEHON
Secrétaire permanent intersectoriel
CSC Services Publics