Communiqué de presse: la CSC-Transcom se réjouit de l’enquête antifraude à grande échelle qui a lieu auprès des entreprises de transport

Bruxelles, 14 mars 2017

 

Nous apprenons via la presse qu’une enquête juridique à grande échelle avec perquisitions est en cours dans une trentained’entreprises de transport. Nous savions via les contacts que nous avons avec les services d’inspection que des enquêtes étaient en cours. Pour ne pas briser le secret de l’enquête nous n’avions pas tous les détails mais depuis des années la CSC-Transcom fournit un tas d’informations aux services compétents.

Nous ne pouvons que nous réjouir qu’enfin des actions décisives soient en cours contre ces pratiques mafieuses d’un grand nombre de transporteurs Belges qui ont créé à Brastilava et ailleurs des entreprises ‘boîtes aux lettres’ pour, sous le couvert d’une firme étrangère,  faire travailler des chauffeurs d’Europe de l’Est pour des salaires bien trop bas et des conditions pitoyables.

Nous sommes absolument prêts à apporter notre soutien aux chauffeurs d’Europe de l’Est qui sont concernés et si nécessaire de les aider à exiger leurs arriérés de salaire. Nous avons créé spécialement une adresse email  à cet effet Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et elle est à leur disposition pour un premier contact avec nos services. 

A partir du 18 mars démarre d’ailleurs notre semaine d’action contre le dumping social avec distribution de dépliants d’information sur les aires autoroutières de stationnement de toute la Belgique.

Plus d’info : Roberto Parrillo, responsable général du Transport routier et de la Logistique de la CSC-Transcom.