CPAS de Quiévrain : dernière étape de la tournée du comité de secteur CSC de Dour avant des interpellations aux conseils communaux

« Non à l'utilisation d'un outil d'accompagnement pour faire du contrôle »,

« Non au service communautaire soi-disant volontaire » !

Voilà ce que diront les militants du comité de secteur CSC de Dour au CPAS de Quiévrain ce jeudi 23/02/17.

Suite aux différentes rencontres faites durant leurs actions devant les CPAS de Dour, Hensies, Boussu et Saint-Ghislain pour dénoncer un détricotage de la sécurité sociale qui entraîne de plus en plus de gens vers la pauvreté, les militants ont pu rencontrer des acteurs du CPAS.

" Les rencontres avec les différents CPAS ont été intéressantes. Nous avons fait le constat que les mesures fédérales rendent les missions des CPAS compliquées et, qu'au bout du compte, ce sont les allocataires qui en font les frais. Nous sommes tombés d'accord sur le fait qu'un outil d'accompagnement comme le PIIS ne doit pas être utilisé pour contrôler et que la mesure du service communautaire était inutile, voir contreproductive dans le cadre d'un plan d'insertion" explique Lorenzo MARREDDA, permanent à la CSC Mons-La Louvière.

Cependant, les décisions doivent être prises au niveau politique. C'est pour cette raison que le comité de secteur, en collaboration avec le groupe des travailleurs sans emploi de la CSC Mons-La Louvière, va entamer, après sa tournée des CPAS, le tour des conseils communaux pour demander de geler la mesure "service communautaire" dans leur commune.

Avant cette série d'interpellations, les militants seront devant le CPAS de Quiévrain ce jeudi 23/02/17 entre 9h et 12h pour dénoncer les mesures contre la sécurité sociale qui entraînent les personnes de l'ONSS vers la précarité et la charité organisée.

PIIS : le Projet Individualisé d’Intégration Sociale, sorte de contrat conditionnant l’aide, est devenu obligatoire au

1er septembre 2016 pour tout nouvel allocataire du revenu d’intégration sociale du CPAS.

Service Communautaire : il s’agit de bénévolat que pourrait faire l’allocataire du CPAS, en principe sur base volontaire.

Une fois « accepté », celui-ci est inscrit dans le PIIS qui lui revêt un caractère obligatoire…

Contacts et infos :

  • Lorenzo MARREDDA, Permanent Interprofessionnel CSC Mons-La Louvière, responsable comité de secteur de Dour. Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Frederic VISEUR, Permanent Interprofessionnel CSC Mons-La Louvière, responsable des Travailleurs Sans Emploi. Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.