La mobilité, c’est l’affaire de tous ! Faut-il choisir entre fluidité et sécurité ? Quelles sont les alternatives ?

Faut-il choisir entre fluidité et sécurité ? Quelles sont les alternatives ?

Les difficultés de mobilité pour accéder à Mons et s’y déplacer ne sont plus à démontrer. Par contre, les militants du comité de secteur CSC de Mons-Jemappes-Frameries s’interrogent sur les alternatives possibles à une mobilité plus fluide pour tous.

Après une première rencontre avec l’échevin de la mobilité en novembre dernier, plusieurs freins et pistes ont été envisagés, proposés. Choix budgétaires, plan de circulation non anticipé, réticences des riverains, … Dans ce dossier, plusieurs acteurs entrent en ligne de compte.

C’est dans ce cadre, afin de comprendre cette problématique et de tenter de dégager des pistes de solutions, que le comité de secteur CSC de Mons-Jemappes-Frameries vous invite à une soirée-débat : Le 21 février 2017 à 19h15 à la CSC à Mons, salles 1 et 2 – 4ème étage

Plusieurs thématiques seront envisagées lors de cette rencontre : l’accessibilité au centre historique de Mons, aux écoles, quid du calendrier de la mobilité pour 2018, implication des Tec et du SPW dans la concertation, possibilités de parkings… avec une question centrale : faut-il choisir entre fluidité et sécurité ?

Intervenants :

  • Pascal LAFOSSE, échevin des fêtes, des sports et de la mobilité de la ville de Mons
  • Arthur GOSÉE, direction TEC Hainaut
  • Collaborateur du Service Public Wallon

Contact et infos : Laurence Semoulin, Permanente interprofessionnelle CSC Mons-La Louvière, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 0470/23 39 25