« Les travailleurs grévistes n’ont pas droit à leur rémunération quotidienne lors d’un jour de grève, mais leurs droits sociaux sont maintenus. Par exemple, le jour de grève est assimilé à un jour de travail et est pris en considération dans le calcul de la pension. 

S’ils sont affiliés à la CSC, ils ont par contre droit à une indemnité de grève versée par la CSC. Ils doivent pour cela se signaler à leur centrale professionnelle.

Sauf exceptions, le montant pour un travailleur à temps plein est de 30 euros. A noter que pour toucher cette indemnité, il faut compter au moins 6 mois d'affiliation. Si tel n'est pas le cas, l'indemnité est de 50 % après 3 mois d'affiliation et de 25 % après 1 mois d'affiliation. »