La CSC et l'égalité des chances

"La CSC manifeste un intérêt croissant pour la question de l’égalité entre les hommes et les femmes dans le monde syndical. Bien que notre syndicat compte pratiquement autant de femmes que d’hommes parmi ses affiliés, les militantes restent sous-représentées dans l’action syndicale et les instances décisionnelles.

La problématique de l’égalité des chances dans le monde syndical est plus qu’une simple question de chiffres et d’équilibre. Elle est également liée au mode de fonctionnement du syndicat, aux qualités que doivent posséder les militants et aux priorités intrinsèques nécessaires pour répondre aux besoins des travailleuses et des travailleurs. Elle est liée à la culture de l’action syndicale et elle ne se limite pas exclusivement aux femmes mais concerne également les hommes.

Légalement, la question de l’égalité entre hommes et femmes ne constitue plus un problème aujourd’hui. Les filles et les garçons bénéficient d’un même accès à l’enseignement. La loi stipule que les femmes et les hommes doivent recevoir le même salaire s’ils occupent des fonctions équivalentes. Sur ce principe, plus personne ne s’oppose aujourd’hui à l’égalité (des chances) entre hommes et femmes.

Malgré ces avancées, de nombreux aspects de l’égalité ne sont pas encore concrétisés dans la pratique. Beaucoup de problèmes subsistent : les employeurs exigent davantage de flexibilité.  Il est souvent difficile de combiner le travail et la vie familiale, le stress professionnel augmente, certains groupes de personnes sont exclus du travail et des revenus,…  Les travailleuses et les travailleurs ont avantage à aborder et à traiter les problèmes sous l’angle de l’égalité des chances. Vu sa position, notre syndicat a le devoir et la responsabilité de traiter cette question. »  Claude Rolin, Secrétaire Général

Depuis 2002, notre fédération a mis en place une Commission Egalité des chances.  Elle est composée de militant(es) et de permanent(es) et d’une responsable EDC.  Cette commission veille à mettre en place les résolutions du Congrès Confédéral et à se doter des outils nécessaires pour ce faire. En effet, il existe aujourd’hui un carnet de bord de l’égalité entre hommes et femmes qui peut –être consulté sur le site de la confédération